La politique, une ambiguïté pour les jeunes : Talonner ou contester l’avis de ses parents?

 

Chez certains jeunes, la politique est confuse et ils ne savent pas vers quel parti se tourner. Les comportements politiques des jeunes sont-ils déterminés par leur origine familiale? Il est vrai que certains jeunes suivent les choix politiques de leur famille. A l’inverse, d’autres ont déjà leur avis bien tranché et nous allons le démontrer à l’aide de cet article. Nous avons à notre disposition 3 documents. Le premier document est un article qui traite de l’abstention des jeunes à voter, c’est-à-dire qu’ils se montrent en retrait de la vie politique française. Le second document est une photo prise lors d’une manifestation contre la réforme des lycées en 2009. Le dernier document est un sondage sur les choix politiques des jeunes par rapport à leurs parents.
En effet, certains jeunes sont influencés par l’opinion politique de leur entourage, en grande partie par celle de leurs parents. Dans le document 3, il nous est dit que 30% des jeunes faisant partis d’un groupement de gauche ont au moins un parent du même parti. Parmi les jeunes qui appartiennent au parti de droite, ils sont moins nombreux à suivre l’avis de leurs parents, ils ne sont que 14%.

28% des jeunes sont apolitiques, tout comme leurs parents. Une personne apolitique refuse de choisir un parti politique. Elle vote alors souvent blanc, trouvant alors qu’aucun programme proposé ne lui convient.

Au contraire, dans le document 1, il nous est indiqué que 5 à 10% des français ne sont pas inscrits dans les listes électorales. A 18ans, chaque français est automatiquement le droit de voter et sont inscrits sur les listes. Malgré ce décret, le taux des non-votants concernant les jeunes est supérieur à 10%. Cela est souvent dû au milieu de vie des jeunes, par exemple, les jeunes venant de milieux populaires sont moins intéressés par le fait d’aller voter car ils ont du mal à s’intégrer dans la société et leur principale occupation est de trouver un emploi. De plus, 5% des jeunes ont des avis opposés à leurs parents, ils sont minoritaires. Il est possible qu’ils se soient fait influencer par d’autres instances de socialisation primaire tels que leurs amis, les médias,…

8% des personnes ayant participé au sondage se disent apolitiques, alors que leurs parents sont de droite et/ou de gauche, car il se peut qu’ils se trouvent trop jeunes pour avoir un avis politique.

Dans le document 2, les lycéens participent à une manifestation de leur plein gré qu’importe l’avis de leurs parents. Cela nous démontre donc que les jeunes ont en leur possession une certaine liberté de penser et d’agir, qui peut néanmoins varier des origines, des religions ou du milieu social de la personne.

Nous avons donc pu constater qu’un grand nombre de jeunes votent encore en fonction de l’opinion de leurs parents. Cependant, une minorité des jeunes ne suivent pas systématiquement leurs parents et peuvent avoir des choix politiques totalement divergents.

 

Article écrit par Aminata TOURE et Kelly MOURAO.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s