Les primaires pour les élections présidentielles de 2017

Tout d’abord qu’est-ce que les primaires ?

Chaque parti politique doit choisir la personne qui se présentera aux primaires des élections présidentielles pour le représenter. Il peut y avoir plusieurs candidats qui se présentent dans un même parti, certains partis désignent eux même leurs candidats. C’est le cas des Républicains ou du parti communiste (PC).

Les principaux responsables choisissent celui ou celle qu’ils pensent être le mieux placé pour gagner l’élection présidentielle.

D’autres partis choisissent d’organiser une élection pour désigner parmi tous les candidats celui qui se présentera aux prochaines élections présidentielles. C’est ce que font le parti socialiste et les écologistes en faisant voter les français.

Grâce à ce système de vote, ils espèrent se donner le maximum de chances d’avoir le candidat préféré des français.

Présentation;

Il y a plusieurs candidats pour les élections présidentielles de 2017.

49 hommes se présentent contre 9 femmes seulement. Ils viennent de tous mouvements et partis politiques différents. Certains partis sont plus connus notamment grâce aux médias ou certaines personnes adhérentes au parti.

Dans chaque mouvement  plusieurs partis différents se présentent.

Dans l’extrême gauche, nous avons le parti politique de la lutte ouvrière et le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA).

Dans le mouvement de gauche, se présente des candidats du front de gauche, du parti socialiste et écologiste.

Le mouvement démocrate représente le mouvement du centre.

Les républicains ainsi que « Debout la France » font partis du mouvement de droite.

Dans l’extrême droite, un seul parti se présente le « front national ».

Candidats-a-la-presidentielle-2017

Comment ça marche ?

En France, le déroulement des élections présidentielles est le même que depuis 1995 celui-ci est fixé par les articles de la constitution. L’élection du nouveau président se fait vingt à trente-cinq jours avant l’expiration des pouvoirs du président en mandat.

Le président de la république est élu à la majorité absolue au suffrage exprimé au premier tour. Si cette majorité n’est pas atteinte au premier tour un second doit être réalisé. Pour le second tour, les électeurs n’ont le choix qu’entre deux candidats (ceux qui ont obtenu le plus de voix au premier tour).

Avant d’être élu, les candidats doivent recueillir au moins cinq cent signatures d’élus provenant d’au moins 30 départements différents (50 signatures maximum par département) adressées au conseil constitutionnel. Les signatures proviennent différents parlement, sénat, conseils et assemblées de France métropolitaine et outre-mer.

Ils doivent aussi faire des campagnes électorales pour se faire connaître et faire partager leurs idées aux électeurs.

L’électeur peut voter dans son bureau de vote de huit heure le matin jusqu’à dix-neuf heures le soir. Cet électeur doit être âgé de 18 ans ou plus lors du vote, il doit être de nationalité française. Il doit absolument être inscrit sur les listes électorales et avoir été recensé à  l’âge de 16 ans.

URNE-ELECTORALE1

 

L’organisation ;

Malgré quelques propositions qui n’ont jamais abouti, aucune loi en France ne réglemente l’organisation des primaires ouvertes à l’ensemble des électeurs. Celles-ci, sont donc à la charge des partis qui doivent récupérer les listes électorales et organiser les bureaux de vote.

Pour le mouvement de gauche, bien que les primaires soient ouvertes à tous les électeurs inscrits sur les listes électorales, chaque votant devait signer une charte d’adhésion aux valeurs du mouvement et verser un minimum de un euro afin de couvrir les frais d’organisation. Des systèmes similaires ont été retenus pour les élections présidentielles de 2017.

Critiques ;

Les élections présidentielles ne font pas toujours l’unanimité auprès des français elles sont donc soumises à de nombreuses critiques.

Le coût des campagnes électorales pour chaque candidat est un gros budget que les partis doivent respecter impérativement même si celui-ci s’élève à 22 millions d’euros pour chaque. En fonction du pourcentage obtenu lors de l’élection le parti est remboursé par l’état, donc par les impôts des français.

L’omniprésence médiatique sur le sujet qui en piète sur d’autres sujets d’actualités importants, ce côté rébarbatif peut amener l’électeur à se détacher et ne plus s’occuper des élections ou même des informations en générale ce qui le jour de l’élection peut l’amener à voter pour un candidat dont il ne partage pas les idées ou l’amener à ne tout simplement pas voter (Cela accroît le taux d’abstention).

La mise en lumière par les médias de certains candidats plus que d’autres moins connus, influence considérablement les citoyens. De même, les médias influencent aussi beaucoup le temps de parole des tous les candidats qui est censé être identique.

2017

Karen Dreux et Elise Treuil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s