GENERATION KILL : En quoi la puissance américaine connait-elle des limites dans un conflit de type asymétrique (de type guérilla pour faire simple) ?

Le premier bataillon de reconnaissance des Marines passe ses dernières heures avant le début de l’invasion de l’Irak. L’épopée de jeunes Marines engagés dans le conflit irakien. Appartenant au Premier Bataillon de Reconnaissance, ces jeunes soldats sont les premières troupes sur place et doivent faire avec le manque d’équipement, un commandement incompétent et une stratégie floue.

Afficher l'image d'origine

Dans cette série, nous pouvons voir la grande puissance de l’armée américaine, leur armement sur développé, les moyens mis en œuvre pour faire face aux ennemies.

En revanche, une question se pose :

En quoi la puissance américaine connait-elle des limites dans un conflit de type asymétrique?

Une guerre asymétrique est une guerre qui oppose la force armée d’un État à des combattants matériellement très inférieur, qui se servent des points faibles de l’adversaire pour parvenir à leur but souvent politique ou religieux.

Ainsi dans cette série, l’opposition se fait entre l’armée américaine et l’armée de Saddam Hussein. Plusieurs groupes d’insurgés ainsi que des milices.

De ce fait, les forces opposantes, de leur faible nombre peuvent se dissimulées parmi les civils et occupé des bâtiments non militaire. Ici se trouve les limites des forces américaines car celle-ci ne peuvent se permettre d’intervenir sur des pressentiments ou des informations non vérifiés sous peine de blessé des civils.

Afficher l'image d'origine

Nous pouvons ainsi rapprochés cet arguments à l’épisode deux « The cradle of civilization » ou lors d’une traversée, les consignes de tirs évoluent face au doute sur la menace : « tiré sur les personnes armés devient ouvrir le feu sur toutes personnes suspectes » ce qui crée des victimes civils baissant donc le moral des troupes.

De plus, l’armée américaine doit se trouvé proche des civils afin de leur prodiguer des soins, des aides et assurer leurs protections. Malheureusement, ils ne peuvent pas les assurés totalement du fait du trop grand nombre de civils.

Afficher l'image d'origine

Cependant, la discrétion de l’ennemi peut leur permettre des attaques isolées qui peuvent affaiblir l’armée américaine ainsi que les civils comme dans l’épisode quatre qui nous le prouve ou un camion de ravitaillement se fait piller par les opposants .Les soldats doivent alors se contenter d’un repas par jour.

Pour conclure, cette série démontre bien les limites de l’armée américaine par le fait qu’une très grande puissance d’attaque et un effectif important ne fait pas tout face à des forces opposantes isolées.

 

Fait par Alexandre Clerc et Lilian Priour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s