La dette publique des Lannister entraînera-t-elle leur chute ?

Spoiler alert : cet article contient des informations sur la 5ème saison de Game of thrones.

George R R Martin, l’auteur du Trône de fer (les romans sur lesquels sont fondés la série Game of thrones), a toujours été attentif à ce que l’économie de son univers soit fondée sur des bases crédibles et vraisemblables. Et les phénomènes économiques ne jouent pas un rôle mineur dans les revirements de la politique à Westeros [lien en anglais]. On peut même se demander si le sort de la maison Lannister n’est pas déterminé par l’importance problématique de leurs dettes.

a1fc67e0-f345-0132-f113-0ed54733f8f5Depuis la 5ème saison, Cersei Lannister est au pouvoir, exerçant une forme de régence tant que son fils Tommen reste un adolescent pusillanime, qu’elle cherche à maintenir dans l’enfance. Elle poursuit une politique militaire de reconquête, en reconstruisant notamment la flotte militaire de la couronne, et en imposant lourdement les richesses du royaume. Or la couronne est déjà très endettée, et le PIB de Westeros est en chute libre en raison des guerres qui ravagent le continent. Les recettes fiscales sont donc faiblissantes, au moment même où les dépenses (notamment les intérêts de la dette) s’accélèrent.

Cette situation très inconfortable pour les Lannister au pouvoir révèle deux problèmes de fond. Le premier tient à la confusion entre dette publique et dette privée, à l’époque féodale. Les Lannister ne règnent (tant bien que mal) sur le royaume que parce que personne n’a encore pris leur place ; il n’y a pas véritablement d’Etat central qui serait distinct des « maisons » aristocratiques qui se disputent le trône. Dès lors, les dettes de Cersei Lannister sont à la fois des dettes privées (qu’elle devait en partie à son père, le richissime Tywin Lannister qui avait accumulé une fortune privée considérable avant de mourir) et des dettes publiques : quiconque occupe le trône de fer devra rembourser les dettes contractées auprès de la banque de Braavos.

iron-bankLe deuxième problème tient précisément au financement de la dette par des banques privées. Il n’y a pas de banque centrale [lien en anglais] au sens moderne du terme, dans Game of thrones, ce qui correspond là encore à une situation normale à l’époque féodale (au Moyen-Âge). C’est essentiellement la banque de fer de Braavos – qui ressemble beaucoup à une banque privée sur le modèle des premières banques de Venise ou de Gênes, au Moyen-Âge – qui finance les dettes les plus importantes. Du coup, lorsque les Lannister cherchent à différer le paiement de leurs dettes (en envoyant Mace Tyrell négocier le versement d’un dixième du total de la dette), la banque de fer se tourne vers un autre prétendant au trône, et le soutient dans l’espoir qu’il s’empare du pouvoir et puisse honorer ses dettes.

En-dehors de la croissance nominale de la dette publique (c’est-à-dire de la somme totale de monnaie qu’elle représente), la faiblesse de l’activité économique pose un dernier problème. Comment prélever des impôts sur des entreprises (agricoles par exemple) qui produisent beaucoup moins qu’avant ? De même, comment prélever des taxes ou des droits de douane sur un commerce international qui tourne au ralenti ? Ce dernier point est d’ailleurs lié à l’importance de la dette des Lannister : les marchands venus de Westeros utilisent comme monnaie des titres de créance (des reconnaissances de dette, semblables à des chèques) qui ont de moins en moins de valeur. « Un Lannister paie toujours ses dettes », disait la devise à l’époque où leur immense richesse suffisait à maintenir la valeur de la monnaie du royaume. Ce n’est plus vraiment le cas.

En résumé, les Lannister ont un problème de dette publique (et privée) de plus en plus préoccupant, qui s’additionne à la contestation politique et religieuse dont ils font l’objet. Cela peut très certainement conduire à des renversements d’alliances et à un déclin de leur puissance politique à l’avenir. A suivre…

Publicités

Un commentaire sur “La dette publique des Lannister entraînera-t-elle leur chute ?

  1. […] Soit une analyse de série, avec un sujet précis que nous vous fournissons. Si par exemple vous êtes fan de Game of Thrones, cela devrait simplement vous demander de regarder de nouveau quelques épisodes, et de rédiger ensuite un article d’une ou deux pages sur un sujet précis. Cela peut aussi vous encourager à regarder de nouvelles séries. Exemple : En quoi le problème de la dette des Lannister pèse-t-il sur l’économie de Westeros ? […]

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s