Médine – Blokkk identitaire :

hqdefault

                                Médine –  Blokkk identitaire :                     

               https://www.youtube.com/watch?v=AsoiwujY1H4

 

Je vais vous présenter une chanson du rappeur  Médine en coopération avec Youssoupha. Elle se nomme « Blokkk identitaire ».

Médine Zaouiche, né le 24 février 1983 au Havre, est un rappeur français opérant dans ce que l’on appelle le « rap conscient ». Le rap, « Rythme And Poésie », est un style musical qui a émergé dans les années 1970 dans les ghettos  américains. Une de ses déclinaisons est donc le rap conscient. C’est un style qui a pour but de faire passer un message, souvent critiquant la société. D’autres déclinaisons du rap sont bien plus poétiques.

Médine, rappeur conscient, nous fait ici une chanson contre le radicalisme et le repli communautaire. J’ai beaucoup aimé cette chanson et je trouve que le message que cherchent à passer les deux rappeurs est très important, d’autant plus avec les événements passés cette année 2015.

Pour pouvoir apprécier cette chanson, il faut l’écouter en entier et regarder le clip dans sa totalité aussi, sinon elle perd tout son sens.

Dans un premier temps, les deux rappeurs vont mener une joute verbale cherchant à caricaturer une dispute typique entre deux jeunes de quartiers. Ici, entre un jeune d’Afrique noire et un jeune maghrébin, Youssoupha et Médine étant respectivement de ces origines.

Derrière, le clip montre les actions de quatre jeunes, d’abord dans leur chambre. Ils appartiennent chacun à un mouvement radical différent. L’un est nazi, il pratique le salut hitlérien et la croix gammée est tatouée sur son corps. Le second est juif, une croix juive est taouée, on peut penser qu’il est sioniste, mouvement nationaliste israélien. Le troisième est musulman, radical : présence dans sa chambre du drapeau palestinien sur lequel est placé le croissant et l’étoile, ce qui signifie que la Palestine devrait, selon lui, appartenir aux arabes et aux musulmans. De plus il possède un portrait de Yasser Arafat, dont la place dans le déclenchement de la seconde intifada est très controversée. Lui doit penser, si on regarde la suite du clip, que Yasser Arafat l’a déclenchée volontairement et contre les juifs. Le quatrième et dernier appartient au mouvement des « black panthères », mouvement révolutionnaire afro-américain contre le racisme envers les noirs aux Etats-Unis.

Ce sont donc quatre mouvements bien différents, qui, bien ou mal n’est pas la question, sont radicaux et extrémistes. C’est cet extrémisme que cherche à critiquer Médine dans sa chanson.

Ensuite, ces quatre jeunes, accompagnés d’acolytes et avec une très grande violence,  vont s’en prendre à des gens qui sont pour eux leurs ennemis. Les black panthères s’attaquent à un blanc. Les nazis à un noir. Les sionistes s’attaquent à une femme voilée, musulmane, et les musulmans radicaux à un juif. Tout cela, pendant le combat verbal que se livrent les deux rappeurs.

A environ 2min20 du clip, les quatre jeunes vont chacun se faire kidnapper par un Homme dont on ne voit pas le visage. Ils sont mis dans une grange fermée à clé. On les voit immédiatement se battre jusqu’au sang. Mais, un jour, après leur avoir donné leur nourriture, l’Homme qui les avait séquestrés, laisse la porte ouverte avec quatre costumes et un fusil.

 

Après s’être habillé, ces derniers s’enfuient avec le fusil, sans se tuer ni se battre. Ils sont surveillés par un sniper qui tire dans leur direction à chaque début de conflit. Se sentant menacés, ils comprennent qu’ils ne s’en sortiront qu’ensemble.  Quand l’un tombe et reste bloqué au sol, ils finissent par coopérer et le soulèvent pour l’aider à avancer.

A ce moment, les deux rappeurs changent de ton et chantent en même temps. Ils critiquent à ce moment toutes les sortes de radicalisme. Surtout dans les quartiers de banlieue : « Qui écrit block avec trois « K ». Qui écrit tess avec deux « S ». Doit prendre garde ». Le mot « block » avec trois « K » fait référence au Ku Klu Klan et le mot « tess » avec deux « S » fait référence à la Schutzstaffel, une des principales organisations du régime nazi. D’où le titre de la chanson « Blokkk identitaire » (qui rappelle aussi le groupe d’extrême droite : « bloc identitaire »). Ils terminent cette outro (fin d’une chanson) par une phrase qui résume le but de celle-ci : « Eradiquons le radical qui sommeille en chacun ».

En même temps, dans le clip, les quatre radicaux arrivent ensemble dans une maison de campagne où ils trouvent un Homme qui les accueille. On retourne ensuite dans le futur où l’on retrouve trois des quatre jeunes (le quatrième étant mort) sortant d’une voiture, bien plus vieux, et arrivant dans la même maison pour rendre visite à cet homme qui a vieilli lui aussi. Deux des trois sont le rappeur Medine et Youssoupha.  Là ils voient des photos d’eux plus jeunes et se rendent compte des horreurs qu’ils ont commis. A la fin, l’homme leur dit : « Je vous ai appris, apprenez leur ». On se rend compte que cet homme avait tout mis en scène pour les sortir de leur radicalisme et avait atteint son objectif. Maintenant leur but est de faire de même avec d’autres personnes. La façon qu’ils ont choisie pour le faire étant le rap.

Le rap n’est pas un style musical très apprécié, il est très dénigré notamment à cause de rappeurs qui en envoient une mauvaise image. En espérant que cette chanson vous aura, si vous en portiez un avis négatif, réconciliés avec le rap. Si ce n’est pas le cas, ou pour le plaisir, je vous propose quelques chansons de rap dans le même style :

 

Médine : Gaza soccer beach : https://www.youtube.com/watch?v=zsNgkKKMabU

Kery James feat Charles Aznavour : https://www.youtube.com/watch?v=pQsE6RqfNTw

Kery James : Banlieusard : https://www.youtube.com/watch?v=7pQQK4XuwCA

Médine : Alger pleure : https://www.youtube.com/watch?v=BgPigYk-YCI

Kery James : Constat Amer : https://www.youtube.com/watch?v=kjXRaheVNCs

Kery James : Lettre à la République : https://www.youtube.com/watch?v=gp3XZDK7Lw4

Kery James : Vivre ou Mourir ensemble : https://www.youtube.com/watch?v=kuCuDFz2pW0

Oxmo Puccino : Enfant seul : https://www.youtube.com/watch?v=d40sUi3oW_o

Abdallah : Café allongé : https://www.youtube.com/watch?v=MS14zxBmg1k

Lino : Faute de Français : https://www.youtube.com/watch?v=LZeFuPgGwJY

Grand Corps Malade : le blues de l’instituteur : https://www.youtube.com/watch?v=ZAzZI_Qpe7U

Abd Al Malik : Daniel Darc : https://www.youtube.com/watch?v=stDoxZmdSA4

Abd Al Malik : C’est du lourd : https://www.youtube.com/watch?v=rMrtJxca5j0

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s