Chap 2. GT 2: une forme poétique du Moyen-Age: la ballade

Le mot « ballade » vient du verbe baller, qui signifiait danser. Ne pas confondre, évidemment, avec la « balade », terme familier pour évoquer une promenade.

Une ballade est un petit poème composé de trois couplets et d’un « envoi », en vers égaux, avec un refrain. Les trois couplets sont symétriquement égaux, soit pour le nombre de vers, soit pour l’enlacement des rimes. A l’instar du rondeau (autre poème médiéval de forme fixe), il traite généralement de sujets légers et badins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s