Le budget de l’État pour 2016 : une politique d’austérité ?

Le gouvernement a présenté, le 30 septembre dernier, le budget de l’État pour 2016, devant l’Assemblée nationale. Le souci de maîtriser les dépenses publiques, de manière à résorber le déficit public, semble indiquer que l’on suit une politique de rigueur. Toutefois, le gouvernement insiste sur la progression des dépenses, en milliards d’euros, pour certains postes : les « relations avec les collectivités territoriales », par exemple (les transferts de recettes fiscales de l’État vers les régions, les départements, etc.), ou bien les « engagements financiers de l’État » (le remboursement de la dette publique et ses intérêts) voient leur montant augmenter.

Les valeurs nominales, une fois de plus, sont trompeuses : en tenant compte de l’inflation, et en exprimant ces valeurs en part du PIB, on trouve des chiffres beaucoup moins optimistes. C’est l’exercice qu’a fait Guillaume Duval, d’Alternatives économiques, dans cet article très bien documenté.

alter_ecoEn somme, on peut effectivement parler d’une politique d’austérité, même si le terme est un repoussoir pour tout responsable politique, surtout à gauche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s