La Bataille de la Somme, comment filmer la guerre ?

La bataille de la Somme (The battle of the Somme), film britannique, 1916, réalisé par Geoffrey Malins et John B. Mac Dowell.
Dès le début de la guerre, les autorités militaires comprennent l’importance et l’efficacité du cinéma (encore muet à l’époque) dans la propagande à destination de l’arrière. C’est pour cela que le photographe de portraits Geoffrey Malins est recruté officiellement par l’armée britannique à l’automne 1915.
Ce film est tourné dès le début de l’offensive sur la Somme. Geoffrey Malins insistera après-guerre sur les risques pris pour pouvoir ramener des images au plus près des combats. Il faut cependant avoir un regard critique sur ces images. Devant l’impossibilité technique de filmer le non man’s land avec une caméra qui pèse à l’époque plus de 10 kilos, certaines scènes de combats ont été reconstituées et rejouées par les soldats britanniques sur les lignes arrières.
Il y a néanmoins des moments très marquants dans ce film. On y voit notamment à 25.29 les premières explosions dans le cadre de la guerre des mines qui démarre à 7h28 avant les premiers assauts du 1er juillert 1916. Les séquences suivantes montrent les soldats se préparant (assez tranquillement visiblement) à sortir des tranchées en ce jour funeste où 20 000 d’entre eux seront massacrés par les tirs de mitrailleuses allemandes. Encore plus impressionnant, remarquez à 27.44 l’explosion de la gigantesque mine de Hawthorn Ridge équivalente à celle de la Boisselle que nous avons pu observer in situ durant le voyage.
On peut sentir d’ailleurs que certains passages sont délibérément mis en scènes par les réalisateurs et les soldats doivent en quelque sorte  jouer la comédie devant la caméra (ainsi à 26.36). A 36.44, des soldats britanniques reviennent vers l’arrière avec des prisonniers allemands désarmés.
Les moments les plus forts sont surement ceux où les soldats reviennent directement du front complètement hagards (parfois en portant des blessés (dont certains sont allemands)) notamment à la 35ème minute. A partir de la 56ème minute : on voit les premiers cadavres ramassés et enterrés directement sur place.
Ce film est considéré comme le premier long métrage documentaire sur la guerre. A la fin de l’année 1916 il a été vu par 19 millions de britanniques dans les salles obscures participant à la prise de conscience du traumatisme que constituent au Royaume Uni les premiers jours de la bataille de la Somme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s