Antigone de Jean Anouilh

Antigone

Il s’agit d’une pièce de théâtre du grec Sophocle réécrite par Jean Anouilh, représentée le 4 février 1944 et parue en 1946. Jean Anouilh est un écrivain dramaturge français né en 1910 et mort en 1987. Il a lui même classé ses œuvres selon leur tonalité en « pièces roses », « pièces noires » (Antigone), « pièces brillantes », « pièces grinçantes », « pièces costumées », « pièces secrètes »…

Le message principal de la pièce est l’opposition entre les lois de la société (représentées par Créon) et la loi non écrite (celle des obligations dues aux morts et à la famille). il s’agit là d’exercer le pouvoir tout en restant respectueux de la morale des hommes.
Ainsi le message est bien transmis car on peut voir tout au long de la pièce la dualité entre Créon et Antigone qui n’a pas hésité à résister à Créon jusqu’à en mourir.

Je recommande cette pièce à un camarade car l’histoire est plutôt courte et facile à lire. Antigone se confronte à la justice des hommes et au pouvoir de Créon. C’est une résistante ; elle est courageuse, rebelle et battante. Elle brave tous les dangers mais finit par être arrêtée. Créon quant à lui se retrouve face à la révolte de Antigone ; il est impuissant, il ne peut que céder ou tuer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s