La peur du déclassement. Une sociologie des récessions

La peur du déclassement est un livre de Eric Maurin, économiste français et directeur d’études à l’école des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Ce livre a été édité et publié par la République des idées en octobre 2009.

                                                              téléchargement (3)

Le déclassement est un phénomène de rupture qui conduit un individu à perdre sa position sociale et une récession est un phénomène de ralentissement du rythme de la croissance économique.

Eric Maurin nous fait part de son analyse sur la crainte principale des Français ; la perte de leurs emplois et de leurs statuts. Les causes de cette crainte sont les récessions, c’est la solution politique la plus simple qui consiste à protéger les personnes ayant déjà un statut, ce qui met un frein au retour à l’emploi pour ceux qui n’ont pas un statut protégé. En d’autre terme des inégalités.

De 1945 à 1974 , des dispositifs de protection de l’emploi font leurs apparitions : supervision administrative, consultation des représentants du personnel, indemnités de licenciement  et ensuite le SMIG puis SMIC qui garantissent la progression salariale puis le CDD en 1979 qui permet une situation intermédiaire entre chômage et CDI.

Eric Maurin étudie la récession de 1993 qui frappe la société française après l’installation d’une politique de démocratisation de l’enseignement scolaire et supérieur. Il constate que cette nouvelle génération de diplômés voyant les opportunités d’emploi du secteur privé se réduire, vont chercher à trouver un statut dans les fonctions publiques. Comme le nombre de postes ouverts aux concours de la fonction publique reste stable, la concurrence est plus forte pour obtenir un emploi public. Les générations de fonctionnaires issues de la récession sont alors  plus diplômées que les générations précédentes. Elles ont obtenu ce statut avec difficultés et voient toute remise en question de leur situation comme une injustice. Les fonctionnaires surdiplômés refusent le déclassement.

Pour Eric Maurin, il est important de distinguer le déclassement comme un phénomène économique et social et la peur du déclassement comme une projection des angoisses d’une grande majorité des Français.

Je conseille ce livre pour en effet comprendre cette peur qui concerne la plupart des Français et savoir les points négatifs et positifs de l’économie française malgré que ce livre soit assez difficile à étudier je pense qu’il nous apprend tout de même beaucoup de chose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s