Pour une Révolution Fiscale

Pour une révolution fiscale est un livre d’économie écrit par Camille Landrais qui est chercheur au Stanford Institute for Economic Policy Research, également auteur d’autres ouvrages économiques comme « Hauts revenus en France ». Thomas Piketty, lui, est professeur d’économie à Paris et directeur d’études à l’EHESS, a participé à l’écriture de « Hauts revenus en France ». Emmanuel Saez est professeur d’économie à Berkeley, il s’est vu remettre la « Clark Medal » en 2009 et est aussi l’auteur de « Income Inequality ».

zoom

Pour une Révolution fiscale est paru en 2011 et porte sur les possibilités de rehaussement de l’économie française. Les auteurs nous expliquent les charges à déboursées comme les côtisations sociales ou les Impôts sur la capital, sur la consommation, ils s’attardent sur le dernier qu’est l’impôt sur le revenu, selon eux, l’impôt sur le revenu doit être revu et modifié.

Les auteurs montrent à travers ce livre une envie d’équité à travers les citoyens français. Des questions se posent, « à quoi servent les impôts ? » . A certains passages, ce sont des points politiques qui apparaissent « le Front Populaire contre Vichy… ».

La fraude fiscale est aussi un gros problème en France, encouragée par les paradis fiscaux qui siphonnent les placements financiers des Européens fortunés. (p132)

Le livre est illustré par de nombreux schéma comme celui ci dessous qui permet de mieux comprendre certains passages, comme on peut le voir le système est progressif jusqu’au niveau des classes moyennes puis devient clairement régressif.

Cet ouvrage allie donc économie, politique ou encore culture générale.

Les économistes précisent à la fin du livre qu’ils ne font que donner leur propre point de vu, et ils savent qu’ils pourront essuyer plusieurs critiques mais ce livre a pour but l’intervention publique, tourné vers l’analyse et l’action.

Les auteurs invitent à la fin du livre de poursuivre le débat sur le site http://www.revolution-fiscale.fr

Pour conclure, ce bouquin m’a semblé très compliqué malgré beaucoup d’attention et de sérieux et je le recommande pour des adultes ou pour des personnes avec des facilités en économie.

Fahrenheit 451

Fahrenheit 451 est un roman de l’auteur américain Ray Bradbury. Il a été publié en 1953 aux ETATS UNIS et deux ans plus tard en France.

Ray Bradbury est un écrivain américain né le 22 aout 1920 à Waukegan dans l’Illinois et il est mort le 5 juin 2012 à Los Angeles en Californie. Il est une référence du genre de l’anticipation. Il a aussi publié chroniques martiennes écrites en 1950 et l’homme illustré un recueil de nouvelles paru en 1951.

451 degrés Fahrenheit représente la température à laquelle brule et se consume un livre.

Dans cette société américaine futuriste les livres sont sources de questionnement et de réflexion. La lecture est déclarée antisociale et un groupe spécial de pompier dont fait partie le protagoniste Guy Montag est chargé de la destruction par le feu des livres, dont la détention a été jugé illégale.

Un soir, alors qu’il rentrait chez lui, il rencontra une de ses nouvelles voisines, Clarisse qui de par son étrangeté va amener Montag à se poser des questions sur son métier, son bonheur et sur la société dans laquelle il vit.

Après mure réflexion Guy Montag se mit à lire les livres qu’il rapportait chez lui après certaines missions. Il devint alors un fugitif et un criminel pourchassé.

J’ai apprécié ce livre car l’histoire est bien raconté et les thématiques abordés sont très intéressantes (bonheur, liberté d’expression, conditionnement de la société…..)

Ce livre est aussi très bien détaillé, on prend le temps de parler des détails sans nuire au rythme de l’histoire et c’est pour cela que je conseille vivement cette œuvre.

Economix

Economix est une BD écrite par Michael Gooduin et dessinée par Dan Burr. Elle est parue en 2013 aux éditions Les Arènes.

Economix nous raconte l’histoire de l’économie mondiale et de la crise financière de 2008. L’auteur tente de nous expliquer cette crise économique : son origine, si on pourra retrouver la croissance ainsi qu’une comparaison entre les époques.

Cette BD explore trois siècles de pratiques économiques (la mondialisation, les guerres, le changement climatique etc. …..).

Economix est très instructif et très explicatif sur l’histoire de l’économie mondiale. Malgré une irrégularité dans la qualité, Economix reste une œuvre d’actualité, réaliste, informatif avec une touche d’humour.

J’ai apprécié cette BD et je la recommande vivement.

Le commerce des promesses, petit traité sur la finance moderne

Le commerce des promesses, petit traité sur la finance moderne est un livre de Pierre-Noel GIRAUD publié en Octobre 2011.

Pierre-Noel GIRAUD enseigne l’économie à l’Ecole des Mines à Paris ainsi qu’à Paris Dauphine. Il a notamment publié « L’inégalité du monde » en 1996 et « la mondialisation émergente et fragmentations » en 2008.

Ses sujets de recherche se centrent principalement sur les inégalités, la croissance urbaine et les ressources naturelles.

Ce livre a pour but de nous familiariser avec la finance et ses nombreux secteurs. L’auteur nous transmet sa définition de la finance mais utilise aussi l’avis et les pensées politiques de Marks et celles de Keynes (deux économistes).

Malgré quelques sujets difficiles à comprendre et certain termes compliqués je conseille ce livre car il est très instructif et intéressant, il permet de mieux comprendre le monde de l’économie.

Apocalypse Now

Cette œuvre est un film réalisé par Francis Ford Coppola sorti en 1979.

Ce grand homme du cinéma est un réalisateur, producteur et scénariste américain. Autrement que pour Apocalypse Now, il est connu pour avoir réalisé ‘la trilogie du parrain’.

L’histoire prend lieu durant la guerre du Vietnam : cloitré sans sa chambre à Saigon, le Capitaine Willard, rongé par l’ennui et la folie attend désespérément la venue d’une nouvelle mission.

Son souhait est d’exécute. Il fut emmené auprès du colonel Lucas et du général Corman pour discuter de sa prochaine mission : exécuter le colonel Kurtz déclaré fou et dangereux depuis qu’il est à la tête d’une armée d’indigène au-delà de la frontière du Cambodge.

A Bord d’un patrouilleur (bateau furtif), Willard et ses hommes remontent le fleuve.

Quelques précisions sur les TPE

Mardi 15 septembre, vous commencez les Travaux personnels encadrés (TPE), une épreuve qui se passe en 1e et compte pour le bac. Il n’y a pas de programme au sens strict du terme pour cette épreuve : il vous revient, dans chacun de vos groupes, de trouver un sujet d’étude, de le problématiser, de faire les recherches qui en découlent et de présenter votre travail (à l’écrit, puis à l’oral).

Néanmoins, afin de cadrer les sujets possibles et de vous donner quelques précisions quant aux thèmes qui peuvent être abordés, le ministère a publié, comme chaque année, des textes réglementaires qui se trouvent sur son site web, en suivant les liens suivants :

L’aléatoire, l’insolite, le prévisible

Ethique et responsabilité

Individuel et collectif

(thèmes communs aux trois séries L, ES, S)

Les inégalités

Crise et progrès

L’argent

(thèmes spécifiques de la série ES)

Consultez ces liens pour vous donner une idée des sujets qu’il vous est possible d’aborder ; puis choisissez un sujet pour votre groupe, qui bien sûr sera beaucoup plus précis que ces points de repère généraux.

Au travail !

Rambo I

rambo 1

Il s’agit d’un film d’action Américain réalisé par Ted Kotcheff, sorti en salle en 1982. Cette œuvre a été adaptée du roman Rambo de David Morrelle. Rambo est le premier volet d’une série de quatre films, centrée sur le personnage de John Rambo.
Ted Kotcheff né en 1931, est un réalisateur, producteur, acteur et scénariste canadien d’origine bulgare.

Dans ce film l’auteur décide de faire passer un message clair : il dénonce les horreurs de la guerre et ses traumatismes que peuvent ressentir certains soldats lors de leur retour à la vie civile, ainsi que leurs difficultés pour reprendre une vie normale.
Rambo lui sera transformé tout au long du film en une machine à tuer.
Le message est transmis efficacement car Rambo retrouve le même contexte de guerre (Vietnam) dans son propre pays (Etats-Unis) comme si ses traumatismes se réveillaient.

Oui je recommanderai cette œuvre à un camarade car le film est plutôt intéressant. Rambo revient de la guerre du Vietnam en héros sacrifié pour sa patrie et apprend la mort d’un de ses amis, il change alors de comportement et redevient violent. En effet, il est rejeté d’une ville des Etats Unis et cela Rambo ne l’accepte pas, il rencontre ensuite des difficultés avec les autorités américaines et n’hésite pas à leur résister violemment car ses traumatismes de la guerre du Vietnam reviennent.