A quoi servent les économistes s’ils disent tous la même chose ?

A quoi servent les économistes

 

A quoi servent les économistes s’ils disent tous la même chose ? est un manifeste soutenant la réforme de l’économie pluraliste. Il est apparu le 13 mai 2015. Voici d’ailleurs la liste des auteurs : André Orléan (coordinateur), Sophie Jallais, Bernard Chavance, Bruno Tinel, Agnès Labrousse, Olivier Favereau, Philippe Batifoulier et Thomas Lamarche.

 

Ce livre nous montre comment l’orthodoxie a pris le dessus sur l’économie et le pluralisme. Il faut savoir que les économistes mainstream sont majoritaires et dominent de manière orthodoxe ; en clair, leur vision de l’enseignement en économie est unanime. Alors que les économistes pluralistes tendent vers l’hétérodoxie et confèrent plusieurs conceptions de l’économie lors des débats par exemple.

 

Le Conseil National Universitaire regroupe 77 sections, dont la section 05 qui correspond à celle de l’économie. L’Association Française d’Economie Politique soutient et démontre que le pluralisme a besoin de se réformer via la création d’une nouvelle section « économie et société » car il n’a plus sa place dans la section 05. Le 1er décembre 2014, Geneviève Fioraso, auparavant secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur, annonce qu’une nouvelle section « Institutions, économie, territoire et société » sera créée, ce qui a déjà satisfait plus de 300 futurs adhérents.

Finalement, l’économiste Jean Tirole est parvenu à bloquer cette réforme en adressant une lettre à Geneviève Fioraso qui a de suite retiré son décret. Par ailleurs, les plus importantes figures orthodoxes de la section 05 ont menacé de démissionner si le décret n’était pas retiré. Le pluralisme s’est défendu suite aux vives critiques de l’orthodoxie, les citoyens français ont été appelés à signer une pétition contre la disparition de l’hétérodoxie.

 

Les auteurs ont voulu envoyer un message alarmant aux économistes mainstream. A en retenir le principal, il se formulerait de la façon suivante : «  Nous sommes en démocratie. Le pluralisme, un courant d’idées où les approches en économies sont diverses permet d’établir un lien entre la démocratie et le droit d’opinion. Nous vous avons précisé que notre section « économie et société » n’aurait aucune conséquence pour la section 05, de fait que nous en serions indépendants. Nous empêcher de persévérer dans notre courant d’idées, c’est détruire le principe de la démocratie à notre désavantage. Vous ne voulez rien entendre, cela pourrait s’avérer problématique pour les citoyens ne suivant pas votre démarche unanime. Ce sont eux qui vont payer. »

 

Cette œuvre a de l’intérêt, je la recommanderais à mes camarades, mais sa lecture est un peu complexe et les différentes analyses sont difficiles à décortiquer. Il ne faut pas négliger non plus les nombreux passages détaillés. Le point positif, c’est que la démarche pour transmettre le message a été pertinente. Enrichissant et utile, ce manifeste écrit récemment nous permet d’avoir une meilleure vision du monde actuel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s