Fiches SES : Antimanuel d’économie, tome 1 Les fourmis.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

 Antimanuel d’économie est un livre qui a pour auteur Bernard MARIS et à été éditionner en 2003 par BREAL. Bernard MARRIS raconte l’histoire de l’économie de la guerre économique jusqu’à aujourd’hui. Au fil de la lecture on peut trouver de temps à autres quelques illustrations qui soulage le lecteur. A la fin de chaque chapitres des textes d’auteurs différents nous sont présentés.Je trouve le détachement de l’histoires avec ces textes intéressants car tous les textes sont courts et cela crée un autres points de vue de l économie.

Il m’a parut très difficile de lire cet ouvrage car la présence de langage soutenu est très importantes et un lexique aurai bien aidé la lecture. Ce livre est structuré d’une manière différente de tous les autres livres auparavant. Les chapitres et les sous-parties sont biens présent mais le développement est organisé comme un long discourt ce qui rend compliqués la mémorisation de ce que nous raconte l’auteur. Il ne faut pas hésiter à relire quelques chapitres pour arriver à un résultat. je ne recommande pas la lecture de cette ouvrage très particulier à mes camarades.

les images qui interviennent sont des tableaux anciens de peintres connus comme Pablo Picasso, Francesco Goya et bien d’autres encore. On peut également voir des photos comme par exemple une pancarte contre le Sida ou encore Serge Ginsbourg qui brûle un billet de 500 francs. Et pour finir celles de grand films y sont également présentés comme le Titanic ou encore Gene Kelly dans « chantons sous la pluie » en 1952.

Les économistes d’aujourd’hui  semble tous d accord pour désignés les meilleurs économistes dans le passé et dans le monde, mais chacun raconte ou explique l économie a sa manière. On ne retrouvera jamais deux explications identiques et ne sont pas d accord sur tout. On ne sait pas qui croire… A la fin de la lecture, on peut se rendre compte que Bernard veux qu’on reste encré dans ce monde « économique  » car dans ces légendes en fin de pages, des centaines de livres y sont exposés en guise d’une nouvelle approche plus concrète.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s