La peste , Camus

la peste La peste est un roman d’Albert Camus (1913-1960) publié en 1947.
L’histoire de La peste se déroule à Oran en avril 1940 , tout commence quand le Docteur Rieux retrouve un rat mort dans l’escalier de son immeuble , le concierge pense que c’est le fruit de plaisantins mais très vite le nombre de rats qui agonisent et qui meurt se multiplient et les rues sont remplies de leurs cadavres , c’est là que les inquiétudes commencent..Jour après jour la maladie se propage de plus en plus , chacun des personnes a une réaction différente. Le personnage principal le docteur Rieux lutte contre la peste pendant tout le roman , le second personnage principal , Jean Tarrou qui est le fils d’un procureur lutte aussi contre l’épidémie écrit dans ses carnet ssa propre chronique. Lui qui ne croyait qu’en l’homme prend conscience que la peste est l’affaire de tous , riche comme pauvre , femme comme homme.

Le message principal de La peste est une réflexion sur le mal. Le mal car la peste a tué beaucoup de personnes et aura fait fermer les portes de la ville , un peu comme être en quarantaine coupé du monde avec un mal qui tue. Mais aussi les valeurs humaines qui ont une place très importantes tout le long du roman , l’amour , l’amitié sont des valeurs primordiales pour s’aider et se soutenir faces aux souffrances et a la mort. Dans ce roman , Albert Camus rend hommage à ceux qui affrontent la vie en étant modeste et honnête.

Oui je pense que l’œuvre transmet efficacement ce message car tout au long du roman , le message est clair et facile à comprendre.

Je conseillerai ce livre seulement si mon ami aime lire , ce livre est long bien qu’intéressant. Si je dois le conseiller je dirais tout d’abord que ce livre est un grand classique , il a une grande réflexion sur l’humain et sur la maladie.Dans ce roman l’amitié et l’entraide sont des choses que l’on ressent tout le long , surtout quand on voit que toute cette épreuve a rapproché les personnes , Rieux et Tarou se lient tout les deux d’amitié. Comme quoi la difficulté et le malheur nous rapprochent les un des autres. Je dirai aussi que ce livre est un beau souvenir et rappelle à la mémoire de toutes les personnes mortes de cette maladie et de leur combat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s