Les Aventures de Tintin – Tintin en Amérique

Tintin En Amérique

Tintin en Amérique, une bande dessinée de Hergé est parue en 1946 aux éditions Casterman. D‘abord pré-publiée en noir et blanc du 3 septembre 1931 au 20 octobre 1932 dans les pages du Petit Vingtième, la version couleur est actuelle de l’album .  

                                                                                                                                   Tintin en Amérique

Nous pouvons, à travers l’aventure des deux personnages principaux (Tintin et son courageux chien Milou) découvrir la société Américaine lors des années 30. Les lecteurs peuvent donc comprendre ce qu’il se passait exactement a cette époque. On peut également remarquer la présence d’un personnage ayant réellement existé : le célèbre Al Capone.

Cette troisième bande dessinée se déroule lors du séjour des deux héros (Tintin et son chien Milou) dans la capitale du   crime : La ville de Chicago. Dès son arrivée, Tintin appelle un taxi mais se fait enlever par un gangster. Tintin arrive a sortir de la voiture. Accompagné de policiers, Tintin poursuit le malfaiteur et se blesse dans un accident. En sortant de l’hôpital, le héros s’attaque à un des concurrents de Al Capone : Bobby Smiles qui proposa un poste à Tintin que se dernier refusa. Il finit par poursuivre Bobby Smiles qui l’entrainera chez les Amérindiens (Bobby Smiles les a tous monté contre Tintin). Les deux personnages principaux arrêtent le malfaiteur et rentrent à Chicago où d’autres gangsters l’attendent. De retour à Chicago, il affronte un gangster spécialisé dans les kidnappings qui réussit à enlever Milou. Tintin arrête sa bande, puis réchappe miraculeusement d’un projet d’assassinat dans une usine de conserves comploté par leur chef. La capture de celui-ci unifie tous les bandits de la ville, ce qui n’empêche pas Tintin de leur mettre la main dessus. Son voyage aux États-Unis se clôt par un défilé triomphal.

Deux civilisations sont donc présentes. Les « Peaux-Rouges » qui sont caractérisés par des personnes non civilisées, et les Américains, qui vivent dans une société développée (on le remarque a l’apparence de la ville de Chicago, avec une très grande infrastructure).

Pour finir, cette bande dessinée m’a personnellement plu car elle est riche en actions et plusieurs méchants sont présents. Ainsi, les deux héros ne traquent pas le même ennemi tout le long de l’histoire.

Cependant, je ne recommanderais pas cette oeuvre à un camarade car, datant des années 30, l’histoire présente une société très stéréotypée. Les clichés se font ressentir, nottament lors de la traversée du Far West de Tintin. Il arrive dans une ville nommé Redskincity, littéralement ville des peaux rouges en références a leur couleur de peau. Hergé ne s’arrête pas là, les animaux aussi sont caricaturés, les chiens ont également une plume présente sur eux. On peut également observer le machisme des hommes des années trente, car peut être malgré lui, les femmes sont mise a l’écart. La seule présente dans cet album est une nounou, représentative de la femme au foyer des années trente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s